La Roque Gageac, Dordogne  

GPS :N 44°49’27.84” E 1°11’2.76” 

Parking payant en saison, 3 € de jour, 7 € de nuit, au pied du village, route à proximité. Aire de services 2 €, WC. Un joli village faisant parti des plus beaux villages de France, des  promenades sont  possible en  Gabarres , bateau spécifiques qui  historiquement  ont eu une grande place dans l’histoire de la région.Les Gabares ont vu leur essor se développer à partir du XVIIIème Siècle. Le bois destiné à la construction, mais aussi à la tonnellerie pour les régions viticoles de la basse Dordogne, est chargé sur des Gabares, bateaux longs à fond plat, qui transportent également des peaux, des châtaignes du limousin, du charbon des mines d’ Argentat et bien d’autres marchandises. Les gabares descendent la rivière et déchargent dans différents ports( Bergerac, Castillon, Libourne) . C’est l’apparition du chemin de fer qui va entrainer une forte diminution du trafic fluvial dès la fin du XIXème siècle, puis sa disparition progressive. 

Surplombant de 120m la rivière Dordogne, un panorama exceptionnel à 180° sur la vallée, la falaise de La Roque-Gageac abrite les vestiges d’une forteresse construite au XIIème siècle, le panorama est accessible par un escalier à flanc de falaise.

Bâti à-même le rocher, le Fort de La Roque Gageac était armé d’un système défensif très élaboré encore visible : fossé, assommoir, chemin de ronde, archères, meurtrières et canonnières.